Que nous le voulions ou non, la recherche constante de productivité, conjuguée aux effets de crise économique, laisse ses traces chez l'individu. Parfois, les soucis de la vie professionnelle sont accompagnés de problèmes privés tels que divorces, problèmes financiers ou conflits juridiques.

Le
burn-out, la dépression, la fatigue, le manque de motivation et l'absentéisme qui en résultent réduisent l'efficacité des travailleurs et coûtent cher aux entreprises et à la société.

Chaque jour, des problèmes ou des soucis empêchent les employés de se concentrer sur leur travail. Un
problème quotidien tout simple peut déjà causer une baisse de productivité de plusieurs heures. Des troubles physiques ou psychiques, des problèmes sérieux en rapport au travail ou à la vie privée peuvent fortement nuire à l'efficacité d'un employé pendant des jours voire des semaines.

Be Zen propose différents modules aux entreprises afin
d'améliorer le climat de travail, la sérénité des employés et leur résilience face aux différentes crises auxquelles ils peuvent être confrontés. Et donc d'améliorer la productivité globale.

En intégrant
l'offre de services Be Zen dans la culture de votre entreprise, vous obtiendrez la reconnaissance de vos employés qui apprécieront votre geste en leur faveur. Par ailleurs, vous bénéficierez directement de leur progression personnelle et de leur motivation accrue.



LE STRESS ET LE RISQUE DE BURNOUT SONT-ILS VRAIMENT UN PROBLEME?

Oui. D'après l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) et le Bureau International du travail (BIT), le stress occasionné par le travail est l'un des principaux défis que doit relever la politique en matière de santé et de sécurité en Europe.

Presque
un travailleur sur quatre en souffre et les études indiquent que le stress est à l'origine de 50 à 60 % de l'absentéisme. Au-delà de la souffrance humaine, ela représente des coûts énormes en termes de réduction des performances économiques:

Le coût économique annuel du stress au travail dans l'
Europe des 15 est estimé à plus de € 20 milliards.

Une étude de l'INRS (Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles) estime que le coût du stress professionnel a représenté au minimum
€ 2 à 3 milliards en France en 2007 (dépenses de soins, absentéisme, cessations d'activité, décès prématurés).

Le BIT estime que les pertes de qualité, l'absentéisme et le turnover résultant du stress représentent
entre 3 et 4% du PIB des pays industrialisés.

Une étude menée sur le coût du stress au travail révèle qu'une entreprise perd
au moins € 4.000 par salarié par an en occultant le problème du stress (Etude sur le coût du stress au travail pour les entreprises flamandes, Dr. Claudia Put).

La
prévention des risques psychosociaux au travail devient une priorité économique pour les managers et les acteurs de la santé au travail.


L'APPROCHE BE ZEN

Nous adoptons une démarche très rationnelle:

Le diagnostic peut se faire via des entretiens avec les responsables RH, ou alors via de sondages auprès du personnel en direct. Il peut s'agir ici d'entretiens en one-to-one, ou alors via des questionnaires. Les questionnaires électroniques anonymes envoyés au personnel via internet se prêtent le mieux à ce type d'exercice. Be Zen garantira l'anonymat de l'étude, ce qui est souvent un point critique aux yeux du personnel. Les questionnaires sont évalués et le diagnostic est présenté aux responsables.

Le
dimensionnement de notre intervention se fait en concertation avec les responsables RH, en fonction des résultats du diagnostic et du budget alloué à l'exercice. Il est clair qu'un budget minimal est requis pour obtenir des résultats à court et à long terme. L'exemple de calcul ci-dessous montre néanmoins que les dépenses de coaching peuvent être très productives.

Le
suivi des résultats se fait de diverses façons. Idéalement, le sondage des employés est répété tous les deux ans, mais en attendant l'ambiance au travail, l'interaction entre les employés, le taux d'absentéisme chez les personnes à risque et l'efficacité au travail montreront rapidement des améliorations.

Des approches plus pragmatiques sont également possibles (cf. ci-dessous).


DEUX FORMULES PRAGMATIQUES POUR VOUS AIDER

Indépendamment de la formule choisie, il s'agira de séances de sophrologie et de programmation neuro-linguistique, accompagnées de traitements de Shiatsu en soutien, en fonction du besoin spécifique de la personne concernée.

1) Présence régulière de 4 heures par semaine
Cette formule se prête le mieux à des entreprises d'une
certaine taille (> 100 personnes). Les employés peuvent réserver leur plage horaire et bénéficier d'un coaching régulier dans les locaux de l'entreprise. Puisque cette formule met en place une permanence d'accueil à des heures fixes, elle traduit une volonté forte de l'entreprise de prendre soin de ses collaborateurs tout en reconnaissant l'effet de leur bien-être sur ses résultats. Elle reflète une véritable conscience de responsabilité sociale. L'entreprise doit mettre à disposition une petite pièce dans laquelle le coaching peut être organisé.

2) Suivi ciblé de personnes spécifiques
Certaines entreprises ont dès le départ une idée claire des gens qu'elles souhaitent voir bénéficier du coaching sur une base plus ponctuelle. Il peut s'agir de
l'équipe dirigeante, des associés qui souhaitent évoluer sur le plan personnel, ou alors de personnes identifiées comme étant affectées par le stress ou d'autres soucis. Ce suivi peut se faire au sein de Be Zen ou dans les locaux de l'entreprise.



UN BUSINESS CASE CONVAINCANT

La simulation présentée se base sur une étude belge estimant un coût du stress de l'ordre de EUR 4.000 par employé et par an.

Nous avons ajusté de façon prudente ce coût aux salaires luxembourgeois. La simulation n'est réaliste que si elle s'étend sur une période assez longue, d'une année au moins. Ceci est nécessaire pour permettre suffisamment d'échanges avec la population concernée par le stress, et afin d'instaurer un changement de culture par rapport à la gestion du stress.

L'exemple montre
une économie de coûts plus de 20x supérieure aux frais engendrés de l'intervention de Be Zen. Ce ratio sera obtenu après une durée variant entre deux à cinq ans, en fonction des problèmes des personnes et de la dynamique interne de l'entreprise et de sa culture.

Avec la
reconnaissance des employés, l'image de toute l'entreprise commencera à briller.

Son interaction avec les
clients, fournisseurs, actionnaires, banquiers et même le grand public sera gagnante.